La mauvaise gestion des épisodes neigeux

Le patronat routier estime que les pouvoirs publics ont très mal géré les intempéries de la semaine dernière dans toute la France par manque d’anticipation.

Actualité du 13/02/2018

Le patronat routier estime que les pouvoirs publics ont très mal géré les intempéries de la semaine dernière dans toute la France par manque d’anticipation.

En effet, de nombreux camions se sont retrouvés bloqués dans toute la France et notamment en Ile-de-France où de nombreux entrepôts étaient complètement paralysés faute d’avoir reçu des alertes dans les temps selon l’OTRE (Organisation des Transporteurs Routiers Européens).

Les conséquences des mêmes intempéries en 2013 n’ont visiblement pas servi de leçon et le coût estimé sur le plan économique est de 60 millions d’euros par jour.

En compensation, les routiers ont reçu une autorisation exceptionnelle de circuler samedi dernier en Ile-de-France.