La Commission européenne vient en aide aux transporteurs

La Commission européenne souhaite que la circulation des camions de marchandises soit fluidifiée à travers le continent : elle a pris pour cela deux arrêtés qui seront appliqués pendant un mois.

Actualité du 25/03/2020

La Commission européenne souhaite que la circulation des camions de marchandises soit fluidifiée à travers le continent : elle a pris pour cela deux arrêtés qui seront appliqués pendant un mois.

Tout d’abord, les frontières devront prévoir une voie réservée aux camions transportant des marchandises et les procédures de contrôles devront être limitées au strict minimum et prendre 15 minutes au maximum. Selon le document de la Commission ces passages seront « ouverts à tous les véhicules de transport de marchandises, quelles que soient les marchandises qu'ils transportent ».

Deuxièmement, le temps de conduite est assoupli. Le premier texte prévoit une « augmentation de la durée journalière de conduite, dans la limite de dix heures par jour ou de onze heures par jour, deux fois par semaine ». Le second supprime les interdictions de circulation pour les camions de plus de 7,5 tonnes le dimanche et les jours fériés.