Un routier sans permis…

Privé de son permis de conduire depuis deux ans, un chauffeur routier continuait à conduire son camion.

Actualité du 03/09/2021

Privé de son permis de conduire depuis deux ans, un chauffeur routier continuait à conduire son camion.

Alors qu’il venait d’être arrêté par les gendarmes après avoir franchi un feu rouge, ce chauffeur de poids lourds avait son permis suspendu depuis deux ans. Gardant son aplomb, il a expliqué aux forces de l’ordre qu’il pensait que son permis poids-lourds était indépendant de son permis voiture sur laquelle les précédentes infractions avaient été commises : ils n’ont pas été convaincus…

Il a été condamné à 5 mois de sursis probatoire, doit repasser son permis sous 18 mois et payer 300 euros d’amende. Sa situation familiale avec quatre enfants a dû contribuer à ce jugement plutôt clément.

Retour à la liste des articles