Nouvelles taxes poids lourds locales : le Sénat relève des anomalies

Suite à l’audition du ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari, les sénateurs pointent du doigt un certain nombre de failles dans les nouvelles taxes poids lourds à venir.

Actualité du 21/05/2021

Suite à l’audition du ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari, les sénateurs pointent du doigt un certain nombre de failles dans les nouvelles taxes poids lourds à venir.

La commission du développement durable remarque notamment les disparités des conditions d’application entre les régions. « On risque d’avoir 13 régions avec 13 systèmes embarqués différents, d’accord pour laisser de la liberté aux régions, mais à un moment il faudra coordonner » fait part le sénateur LR Didier Mandelli.

Ces différences risquent d’entraîner une concurrence entre les régions et des reports de trafic, ce qui n’est pas l’objectif visé par les élus.

Le gouvernement est cependant en train de dessiner les contours de la mise en place de ces taxes qui concerneront au minimum les camions tous les véhicules de plus de 12 tonnes mais également pourraient descendre jusqu’à 3,5 tonnes.