Le gel des taxes carburants pour les transporteurs

Il s’agissait d’une des demandes principales des gilets jaunes : la non-augmentation des taxes sur les carburants. Emmanuel a finalement gelé ces taxes pour 6 mois mais cela concerne également les transporteurs.

Actualité du 17/12/2018

Il s’agissait d’une des demandes principales des gilets jaunes : la non-augmentation des taxes sur les carburants. Emmanuel  Macron a finalement gelé ces taxes pour 6 mois mais cela concerne également les transporteurs.

Les trois mesures suivantes devaient entrer en vigueur au 1er janvier 2019 : la hausse de la taxe carbone, sur l’essence, le fioul et le diesel ; la convergence de la fiscalité du diesel avec celle de l’essence et l’alignement sur la fiscalité des particuliers de la fiscalité du gazole des entrepreneurs non routiers.

Ces mesures sont gelées pour une période de 6 mois et sont donc reportées au 1er juillet 2019 si le climat social s’améliore.

Dans ce contexte de tension, on peut également imaginer qu’il sera très difficile pour le gouvernement de mettre en place la vignette poids lourds qui était prévue pour 2020.