Chauffeurs de poids-lourds : 1 poste sur 5 n’est pas pourvu

C’est le résultat inquiétant d’une étude menée par l’IRU (International Road Transport Union) : si rien n’est fait pour endiguer cette pénurie de chauffeurs, les conséquences devraient rapidement se faire ressentir sur les coûts des transports.

Actualité du 08/04/2019

C’est le résultat inquiétant d’une étude menée par l’IRU (International Road Transport Union) : si rien n’est fait pour endiguer cette pénurie de chauffeurs, les conséquences devraient rapidement se faire ressentir sur les coûts des transports.

Ce qui d’autant plus gênant car la pénurie de chauffeurs augmente mais les besoins également : les besoins en transports pour 2019 devraient être plus importants qu’en 2018.

Selon l’étude de l’IRU, le plus gros inconvénient pour 77% des sondés est le parcours de longue distance qui empêche d’avoir une vie familiale.

Une des pistes envisagées est de prévoir un ensemble de mesures pour attirer plus de femmes dans la profession.