Alerte sur la disparition des restaurants routiers

Le syndicat Force Ouvrière vient d’alerter la première ministre Elisabeth Borne sur les fermetures successives des restaurants routiers.

Actualité du 04/11/2022
Restaurant routier

Le syndicat Force Ouvrière vient d’alerter la première ministre Elisabeth Borne sur les fermetures successives des restaurants routiers.

Ainsi dans la lettre envoyée cette semaine, on peut y lire la demande de « déclarer les restaurants routiers d'utilité publique. Cela leur permettra, par des aides diverses, de continuer à œuvrer, comme les conducteurs routiers, à la vie de la nation. (…)

D'après nos chiffres, il ne resterait que 700 routiers avec logo et 300 sans logo. Soit une disparition de plus de la moitié d'entre eux. Or, ils sont indispensables à la chaine logistique de l'approvisionnement en France. Ne serait-ce que par le nombre de places de parkings poids lourds qu'ils apportent à notre pays ».

Car Selon Frédéric Souillot, le secrétaire général FO, « non seulement ils sont essentiels pour nourrir les routiers, mais ils disposent aussi d'un parking et d'un lieu d'hygiène, alors que les parkings PL ne sont pas assez nombreux pour recevoir tous les camions ».

Retour à la liste des articles